Vision & valeurs

Notre vision 

L'enfant confié est placé au centre de toutes les préoccupations. Ses besoins spécifiques et le développement de ses capacités  déterminent les actions socio-éducatives ainsi que l'organisation du travail de chacun et des espaces de vie. Le projet pédagogique qui vise l’accueil, l’accompagnement et l’éducation comporte aussi une dimension de soin au sens large pour faire face à la souffrance physique et psychique de l’enfant. Mettre l’enfant en confiance, le considérer comme un être unique, en lien avec sa réalité familiale, l’ouvrir à l’environnement extérieur, est essentiel pour poser les jalons de sa (re)construction.


Faire émerger et développer les capacités de l’enfant et le rendre apte à créer et maintenir des liens durables 

  • Prise en compte pour aider l’enfant à grandir, de la réalité qui est la sienne
  • Mise en place, en équipe, d’un projet autour de l’enfant (individualisation) : observation, analyse, soin, orientation, ouverture à l’environnement extérieur
  • Relation privilégiée avec un accueillant (continuité)
  • Maintien des liens de la fratrie, si possible en la maintenant unie
  • Organisation adaptée des locaux (petites unités de vie permettant de réduire l’impact négatif de la collectivité – structure plus familiale) en améliorant l’existant ou à plus long terme, à travers un nouveau projet immobilier majeur ; prise en compte de ce que la Maison est bien souvent un lieu de vie et pas seulement un lieu de passage
  • Travail en réseau
  • Soutien à la famille en vue si possible d’une réinsertion


Gérer de manière optimale les ressources humaines et matérielles de la Maison afin qu’elles soient en adéquation avec les besoins de l’enfant 

  • Adhésion et appropriation du projet pédagogique  par chacun
  • Culture de l’échange pédagogique et scientifique entre les services. Des groupes de travail interservices sont réguliers
  • Un Directeur Général qui assure la cohésion et le respect des valeurs de la Maison.
  • Engagement de collaborateurs de qualité animés par le respect des valeurs de la Maison ; chaque personne est à la bonne place
  • Equipes sur le terrain respectueuses des bonnes pratiques, bien organisées  et soutenues
  • Travail en lien avec le réseau
  • Environnement de travail valorisant et reconnaissant des compétences et de l’implication du personnel. Chacun est écouté, encouragé, soutenu et reconnu. Les formations, supervisions et évaluations font partie intégrante du travail.

 


Nos valeurs 

Ce que nous défendons : valeurs morales et intellectuelles, un idéal à atteindre qui nous anime


Respect
(respect des droits, respect des caractéristiques socio-économiques et culturelles, respect de la vie privée)

  • Considération et estime de soi et des autres, capacité d’écoute, capacité à appréhender l’autre sous ses différentes facettes : personnalité, stade de développement (bébé, enfant, adolescent, adulte, personne âgée), aptitudes,  formation, fonction professionnelle et sociale, parcours de vie, état de santé…
  • Attitude de non jugement à l’égard des bénéficiaires : enfants, familles
  • Reconnaissance des valeurs de l’autre : enfant, famille, collègues, collaborateurs, …
  • Capacité à nous soumettre à des règles de fonctionnement, aux  modalités de gouvernance 
  • Respect des fonctions hiérarchiques 
 

Confiance
(faire confiance, donner confiance => relation de confiance enfant-famille-personnel pour mener à la sécurité et l’autonomie)

Définition : «  qui se fie entièrement »                                                                                          

  • Reconnaître et s’appuyer sur les ressources et les capacités de l’autre et ce, dès le commencement de la vie       
  • Permettre à l’enfant de se construire en s’appuyant sur les compétences et les valeurs de l’adulte, qu’il  s’agisse d’un membre de la famille ou d’un professionnel
  • Laisser une place respectueuse à la famille telle que définie dans les projets pédagogiques  afin de lui reconnaitre une  fonction parentale, aussi  réduite soit elle 
  • S’appuyer sur les compétences de chacun,  avoir un a priori positif  sur ses intentions


Adaptabilité
(le projet pédagogique vit et s’adapte en fonction des évolutions socio-éducatives, thérapeutiques et  familiales)

  • Faculté à nous organiser pour répondre aux besoins et aux réalités des personnes dont nous nous occupons. Ces besoins et réalités évoluent dans le temps. C’est l’institution qui doit s’adapter aux enfants et non l’inverse. Nous avons trop souvent l’habitude de faire appel aux facultés d’adaptation des plus faibles : enfants, malades, vieux, handicapés…
  • Nécessité d’évoluer en même temps que les pratiques, ce qui implique une démarche de compréhension et de formation
  • Capacité de travail avec des collègues et  collaborateurs venant d’horizons différents


Rigueur
(prestations : accueil, relation, soin, apprentissage, encadrement, …)

Origine latine du mot «  rigor =dur »                                                                                         

  • Capacité à nous rassembler autour d’un projet pensé et argumenté scientifiquement et éthiquement, à le porter de manière consciente et volontaire
  • Rigueur dans la réalisation des projets énoncés
  • Adhésion à des directions de travail et à des pratiques partagées. Par exemple : devoir d’appropriation du projet pédagogique et de la définition de fonction propre à chacun
  • Participation active au processus de formation et nécessité de remise en question personnelle : se sentir impliqué et engagé à titre personnel. Apporter une attention particulière à chacune de nos prestations
  • Rigueur dans différents champs professionnels : rigueur dans la parole donnée, rigueur dans le suivi des situations, rigueur dans la présence, rigueur dans le respect des obligations légales et de fonctionnement, rigueur dans le suivi et l’application ou la réalisation des décisions prises, etc


Solidarité
(coopération interne et externe)

  • Façon de se sentir lié aux autres (public, collègues, etc.) au bénéfice des enfants et conviction que l’on peut mieux construire ensemble
  •  Capacité d’aller à la rencontre de l’autre : bébé, enfant, adulte, malade…Faire tomber les barrières 
  • Lien sectoriel, institutionnel, entre services, entre collaborateurs etc.  Exemple : échanges entre professionnels des autres entités de l’ASBL autour des pratiques en fonction de la nécessité 
  • Notion qui fait appel à la conscience collective : devoir moral, aide, compréhension,…